Château Moulerens 2 chemin de Pichey 33170 GRADIGNAN

12e Congrès 24 Novembre 2018

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

En présence de :

Agnès Stevenin

« Splendeur des âmes blessées » : le sens des épreuves »

La médecine officielle nous a habitué à penser que les maladies sont dues à un virus, ou à des bactéries. Oui, bien sûr. Mais pourquoi avons-nous « attrapé » ce virus, et pas notre voisin ? C’est parce qu’il existe des causes plus profondes, énergétiques, émotionnelles ou spirituelles. Personnelles. C’est là qu’il faut agir : en amont. Traiter le symptôme ne suffit pas. D’ailleurs la médecine est démunie devant certains cas. Elle essaie d’aider ces patients à l’aide de traitements chimiques qui ne fonctionnent pas, et ont bien trop d’effets secondaires délétères. Il en va de même assez souvent dans l’approche de la psychologie traditionnelle : l’éventail n’est pas assez ouvert. Si l’on se prive, en raison de croyances limitantes, de l’accès à une source spirituelle ou à une approche spatio-temporelle différente de celle qui prévaut habituellement, on peut passer à côté de l’origine du mal-être, et tourner en rond pendant longtemps.

Père André Marie

« Et si on changeait le monde ? N’attends pas dans le monde un changement que tu n’aies fait toi-même »

Le Père André-Marie a été honoré par la Ligue universelle du bien public devant un parterre de personnalités à l’UNESCO de Paris. Il a reçu la médaille d’or et le diplôme correspondant, accordés aux meilleurs serviteurs de l’humanité, Honneur et dévouement. “Si le Père André Marie n’existait pas, on demanderait au bon Dieu de l’inventer”, a déclaré un de ses amis. Outre ses créations artistiques, il prêche l’amour, la bonté tout en associant l’humour. Il parcourt les routes pour des conférences et des rencontres. L’argent récolté par ses actions et des dons sont envoyés au Père Pedro qui se dévoue pour les pauvres à Madagascar.

Samuel Fourdrinier

« S’ouvrir à la vie »

A 27 ans, j’ai parcouru mon 1er pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle, puis vers d’autres lieux saint d’Europe ont suivi. Ensuite la rencontre, pas du tout prévu avec un sage Bouddhiste en Thaïlande, accompagnée de retraites de méditation « vipassana » m’ont également ouvert sur une dimension spirituelle de la vie.

Aujourd’hui, ce qui me permet d’être ici, est du à un entretien avec un médium reconnu, Henry Vignaud, Cela me donne l’opportunité d’exprimer ce qui m’anime dans la vie quotidienne.

Chantal Lafont

Ayant des dons de guérison et de voyance depuis l’âge de 4 ans, Chantal communique avec les morts tout simplement. Elle est médium, voyante et clairaudiente. A l’âge de 17 ans elle quitte sa famille et accepte sa mission. Cela fait plus de 20 ans qu’elle met son don au service des autres en parcourant la France.